NWA 480 (Crédit photo : Bruno Fectay & Carine Bidaut)

NWA 480
1460

chute observée trouvaille

Date :
Lieu :
Poids :
Age :
Type :

Novembre 2000
Sahara (Maroc)
98,2 g
?
Shergottite
(intermédiaire, mafique, diabasique)

NWA 480 (NWA signifiant North West Africa) a été découverte en novembre 2000 par des chasseurs de météorites français dans le désert du Sahara marocain. La petite pierre, d'un poids de 28 grammes, est presque entièrement recouverte par une croûte de fusion noire. Baptisée Théodore Monod (dénomination non reconnue par la Meteoritical Society) en l'honneur du dernier grand naturaliste français disparu en novembre 2000, cette météorite a été officiellement remise au Centre National d'Etudes Spatiales français (CNES) le 4 avril 2001, contre la modique somme de 61 000 € (soit environ 400 000 F). Grâce à cette acquisition, l'agence spatiale devrait permettre à la communauté scientifique française de s'entraîner à l'analyse d'une pierre martienne, avant la mission franco-américaine de retour d'échantillons prévue pour le début de la prochaine décennie. En décembre 2001, un fragment de 70,2 grammes apparenté à NWA 480 a été découvert au Maroc. Celui-ci a reçu la dénomination NWA 1460.

NWA 480 est un basalte à gros grains (ce qui est inhabituel), et elle a donc été classée parmi les shergottites basaltiques. La météorite est principalement constituée de pyroxènes (72 %) et de plagioclases en baguettes choqués en maskelynite (25 %). D'autres minéraux mineurs sont également présents : phosphates (apatite, chlorapatite, merrillite), oxydes de fer, sulfures (pyrrhotite), olivine (fayalite) et silice (stishovite).

La signature des terres rares (REE) est similaire à celle de la météorite martienne ALH 77005, qui est une lherzolite (contrairement à NWA 480 qui est un basalte). Selon certains chercheurs, NWA 480 pourrait donc faire le lien entre les deux types de shergottites (basaltique et lherzolitique).

NWA 480 conserve plusieurs traces de l'impact extrêmement violent qui l'a éjecté de la surface martienne, en particulier de la silice (stishovite) et des feldspaths (hollandite) qui ne peuvent se former qu'à très haute pression.

D'après l'âge d'exposition, NWA 480 aurait été expulsé de la surface martienne il y a 2,4 millions d'années. Son âge n'a pas encore déterminé, mais comme toutes les shergottites, NWA 480 devrait être très jeune (150 à 200 millions d'années tout au plus).

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 5 avril 2003.