Dhofar 378 (Crédit photo : droits réservés)

Dhofar 378

chute observée trouvaille

Date :
Lieu :
Poids :
Age :
Type :

17 juin 2000
Dhofar (Oman)
15 g
?
Shergottite
(enrichie, mafique, intersertale)

Dhofar 378 a été découverte dans le désert d'Oman au mois de juin 2000. Cette petite pierre, d'un poids de 15 grammes, présente une croûte de fusion noire.

D'un point de vue pétrographique, Dhofar 378 est une dolérite, et elle a donc été classée parmi les shergottites. La texture est doléritique, les grains des minéraux principaux mesurant 1 mm de longueur pour quelques centaines de microns de largeur. La météorite est principalement composée de clinopyroxènes (49 %, augite et pigeonite principalement) et de plagioclases choqués en maskelynite (47 %). On trouve également un certain nombre de minéraux accessoires : pyroxènes (pyroxferroite, hedenbergite), olivine (fayalite), oxydes (titanomagnétite, ilménite), sulfures, phosphates (whitlockite, apatite), verres rhyolitiques et silice.

Point particulier, la contamination par l'uranium et le potassium terrestres apparaît assez faible en comparaison de celle des autres météorites découvertes dans les déserts chauds.

L'appartenance de Dhofar 378 à la famille des météorites martiennes a été confirmée par l'analyse des rapports isotopiques de l'oxygène. Etant donné que la météorite a été récupérée près de la zone ou a été découverte Dhofar 019, et que cette dernière est également une dolérite, on pourrait penser que les deux pierres sont apparentées. Pourtant, il est fort probable que cela ne soit pas le cas, car des différences minéralogiques importantes (portant sur l'olivine et les pyroxènes) existent entre les deux roches martiennes.

La date de la formation de Dhofar 378, ainsi que son âge d'exposition, restent à déterminer.

Labrot © 1997-2017. Dernière mise à jour : 18 février 2003.