Sous l'atterrisseur Phoenix ...

En jetant un coup d'œil indiscret sous l'atterrisseur Phoenix, la caméra embarquée sur le bras robotique a découvert des merveilles. Le souffle chaud des rétrofusées (dont on aperçoit les tuyères en C) a soufflé la couche pulvérulente de matériel qui recouvre le sol, exposant à l'air libre des lentilles de glace (en B). Encore plus intriguant, des globules se sont déposés sur les pieds (en A). Certains scientifiques pensent qu'il s'agit de gouttelettes d'eau ! La présence de différents sels, dont des perchlorates, aurait abaissé le point de fusion de l'eau, rendant possible l'état liquide malgré les conditions polaires martiennes (Crédit photo : © NASA/JPL/UA).

Labrot © 1997-2018. Dernière mise à jour : 5 août 2015. Précédent Suivant index