Diagramme de l'instrument Wolf Trap
(Light Scattering Experiment)

L'instrument Wolf Trap, appelé aussi Light Scattering Experiment, avait été sélectionné pour faire partie de la charge utile des atterrisseurs Viking, mais il sera ensuite annulé pour des raisons budgétaires. Certains scientifiques avaient également estimé que l'appareil ne représentait guère les conditions régnant à la surface de Mars, à cause de l'utilisation d'une trop grande quantité de liquide. Le principe de l'instrument était celui d'un turbidimètre : un échantillon de sol martien était mis au contact d'un liquide limpide. En cas de multiplication cellulaire, le liquide devient de plus en plus trouble (turbide). L'évolution de l'opacité était suivie par l'intermédiaire d'un rayon lumineux traversant la cuvette de mesure, et frappant une cellule photo-électrique. Plus le milieu devenait trouble, plus l'intensité du faisceau lumineux diminuait (Crédit photo : © Klein/Lederberg/Labrot).

Labrot © 1997-2018. Dernière mise à jour : 26 août 2015. Précédent index