Les roches "Tetl" (en haut) et "Palenque" (en bas)

Mille-feuilles de pierre

Malgré son exploration minutieuse du plancher du cratère Gusev, Spirit n'a pour l'instant jamais trouvé la moindre roche sédimentaire. Ce n'est qu'en commençant l'ascension des collines Columbia que le rover a découvert des roches stratifiées prometteuses (l'hématite de "Pot of gold" et l'altération de Clovis n'ayant jamais constitué de preuves vraiment convaincantes de la présence d'eau sur de longues périodes de temps).

L'image du haut, obtenue par la caméra panoramique PanCam, montre une roche (baptisée "Tetl") composée d'une alternance de couches tendres et de couches dures. Moins affectées par l'érosion, ces dernières ont été mises en relief. En examinant la roche avec le microscope du bras robotique, les géologues ont découvert des petits granules inclus dans la roche, et constitués d'un matériau assez résistant.Une autre roche particulièrement intéressante a également été observée par Spirit. Baptisée "Palenque", celle-ci possède deux textures bien différentes. La partie inférieure de la roche, finement stratifiée, vient buter de façon légèrement oblique contre la partie supérieure, plus massive. Cette stratification discordante, pour reprendre le terme technique utilisé par les géologues, témoigne de l'existence d'un événement important entre les deux épisodes de dépôts (en général un basculement de la surface rocheuse suivi d'une phase d'érosion). Malheureusement pour les géologues, la roche Palenque n'est pas orientée dans la bonne direction, et l'ensoleillement n'est pas suffisant pour les panneaux solaires de Spirit. Le rover devra donc se contenter de regarder, sans pouvoir toucher. Jusqu'à présent, les analyses effectuées sur "Tetl" et "Palenque" n'ont pas permis de préciser leur origine. Les deux roches résultent sans doute d'une lente accumulation de cendres volcaniques, mais pourraient aussi s'être formées par le dépôt de particules sédimentaires dans un lac ou une mer intérieure.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/Cornell

Labrot © 1997-2018.

index

Précédent

Suivant