Adirondack

Adirondack

Adirondack est le premier roc martien a avoir été analysé par Spirit. Depuis Viking, les scientifiques ont pour coutume de désigner les rochers avec des noms souvent amusants. Il est effectivement bien plus commode de faire référence à un rocher en utilisant son nom plutôt qu'un système complexe de coordonnées ou un numéro à 10 chiffres. Certains rochers sont devenus fameux, comme le rocher Big Joe du site d'atterrissage de Viking I, ou le fameux Yogi que l'intrépide rover Sojourner a tenté d'escalader.

L'inspiration des scientifiques peut prendre sa source dans la littérature, le cinéma, les bandes dessinées, etc. La similitude de forme du rocher avec des animaux, des reliefs ou des rochers terrestres célèbres, explique également de nombreux choix. Ainsi, Adirondack a été nommé en raison de sa forme pointue, qui évoque un sommet montagneux situé près de la ville de New York.

Adirondack a eu l'insigne honneur d'être sélectionné comme première cible en raison de l'absence d'une couche de poussière adhérant à sa surface. Dans un premier temps, Spirit a analysé le roc à l'aide de son microscope et de ses deux spectromètres (Mössbauer et APXS). Adirondack a ensuite été nettoyé, à nouveau analysé, puis finalement raboté par la meule du rover. Les analyses effectuées sur la zone fraîchement décapée ont confirmé le premier diagnostic, à savoir qu'il s'agissait d'une roche volcanique, dont la composition est apparemment similaire à celle de la météorite martienne Zagami.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/Cornell

Labrot © 1997-2018.

index

Précédent

Suivant