Vue microscopique du sol de la zone d'atterrissage d'Opportunity

Des perles martiennes

Cette image n'est pas une oeuvre d'art, mais une infime portion du sol martien qui drape le fond du petit cratère dans lequel Opportunity s'est posé. Plusieurs particules de différentes formes (des perles presque parfaites jusqu'à des structures rappelant des osselets) reposent sur une couche de grains très fins. Ces perles, qui proviennent en partie de la désagrégation de l'affleurement qui flanque le cratère d'Opportunity, seraient d'origine sédimentaire (concrétions).

La zone observée par le microscope d'Opportunity, baptisée Tarmac par les géologues de la NASA, fait 3 centimètres de côté. La petite bille visible en bas à gauche de l'image mesure environ 3 millimètres de diamètre. La teinte de l'image est due au couvercle de protection orange qui a été placé devant l'objectif du microscope au moment de la prise de vue.

De son côté, le spectromètre Mössbauer a révélé que le sol contenait de l'olivine, un minéral très commun dans les roches volcaniques tels que les basaltes, et qui a aussi été identifié dans le sol du cratère Gusev, le site d'atterrissage de Spirit. Le sol du cratère d'Opportunity pourrait donc provenir de la désagrégation de roches basaltiques.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/US Geological Survey

Labrot © 1997-2018.

index

Précédent

Suivant