L'adieu à Endurance

Le 12 décembre (sol 315), Opportunity a enfin quitté le fabuleux cratère Endurance, après avoir passé six mois (soit 181 sols) à examiner ses entrailles. Comme pour le cratère Eagle, les manoeuvres de sorties ne se sont pas déroulées dans la facilité. Les ingénieurs pensaient pouvoir faire sortir le rover par l'est, mais ce dernier s'est retrouvé bloqué au niveau de Burn Cliff, une imposante barrière rocheuse. Opportunity a donc du rebrousser chemin, et après être revenu sur ses traces, il s'est extirpé avec succès du cratère en empruntant la rampe d'accès sud Karatepe (par laquelle il était entré). Le rover n'a jamais pu toucher directement Burn Cliff, et ce magnifique affleurement (photographié ci-contre par la caméra panoramique PanCam) n'a pu être étudié qu'à distance.

Le rover Opportunity va maintenant se diriger vers le bouclier thermique derrière lequel il s'est abrité durant la rentrée atmosphérique le 25 janvier 2004. Les ingénieurs sont impatients de découvrir comment ce dernier a résisté à l'échauffement avec les couches de l'atmosphère martienne . En se fichant dans le sol à grande vitesse, le bouclier a peut-être dégagé des roches intéressantes, et sa visite intéresse également les géologues.

Onze mois après son atterrissage, le rover Opportunity est toujours en pleine forme, d'autant plus que la planète Mars semble avoir donné un coup de plumeau sur ses panneaux solaires. Un événement de nature inconnue a effectivement déblayé la couche de poussière qui s'était déposée sur les panneaux solaires. Les ingénieurs suspectent une bourrasque de vent, à moins que ce nettoyage inespéré ne soit du au givre. C'est actuellement l'hiver sur Terra Meridiani, et le froid permet la formation de gel : en agglutinant les très fines particules de poussière entres-elles, ce dernier a peut-être contribué au dégagement des panneaux solaires.

Go !En savoir plus : Spirit et Opportunity

Crédit photo : © NASA/JPL/Cornell

Labrot © 1997-2019.

index

Précédent

Suivant